Mikado

Mikado [Nicolas Vigner]

aka le cornichon

Mikado démarre une impro sur le thème ArabesqueBref, je suis timide et ça me pourrit la vie! Ca n'a pas commencé! Aussi loin que je puisse m'en rappeler, j'ai toujours été un grand timide.

Un jour un élève est venu me parler dans la cour de récréation. Il m'a demandé: "Tu veux venir jouer au foot avec nous, il nous manque quelqu'un?"J'ai entendu: "Viens jouer mais c'est juste parce que sinon on est pas assez pour équilibrer les équipes" Alors j'ai eu envie de répondre: "Bien sûr, je vais faire de mon mieux" Au lieu de ça ai répondu: "Euhhhhh….." Il m'a regardé, j'ai enchainé: "…euhhhhhhh". Il m'a regardé de manière plus insistante. Je l'ai regardé, ai souri bêtement avec un "..heeiiinnnn…."à la clé. Puis un  garçon sorti d'une classe les a rapidement rejoins pour former les équipes. Du coup, j'ai fini avec un élastique derrière les chevilles pour permettre à deux filles de faire des figures avec. C'est d'ailleurs à ce moment qu'il est apparu pour la première fois. Lui, c'est 'la honte', quand un problème de communication m'arrive, il rougit plus que moi, me pointe du doigt et se moque avec un rire sonore. Du coup, je culpabilise, essaye de rester aussi stoïque que possible mais me mets encore plus mal à l'aise, ce qui déclenche un effet boule de neige.

A partir de l'adolescence, j'ai enfin trouvé un moyen pour me débarasser de mes deux 'boulets' la timidié et la honte. Mon secret: l'alcool! Après trois pintes de bières, la timidité disparait gentillement pour laisser place à sa copine la stupidité. Mais elle, c'est un peu l'inverse de la honte, c'est seul mon entourgae qui la voit. Moi, je la distingue plus trop à l'heure où elle arrive. Le plus gros souci avec le remède qu'est l'ivresse, ce sont les lendemains. La honte est de retour et est souvent déchainée, elle me repasse par petits bout, en boucle, les saynètes de la veille entre moi et la stupidité.

Fin 2004, je me décide donc à trouver de nouveau un remède aux effets secondaires moins indésirables. "S'inscrire à des cours de théatre! Voilà une solution potentielle", ai-je donc dit à une copine. Du coup, à la rentrée 2005, je … ne fais pas les démarches. Mais cette amie, elle, trouve la compagnie Marseillaise 'Un pied en coulisse' de Caroline Ruiz et m'y inscrit! Pendant ces cours, on me demande de créer des personnages à partir d'une malle à vêtements et mon imagination et de les incarner, les habiter. J'attape un vieux ciré jaune et un chapeau, mime une pipe, boite de la jambe gauche et prends un air pas aimable. On me demande de commencer une impro avec ce personnage qui croise un personnage de petite vieille. Je veux lui dire "Veuillez m'excuser mais pourriez-vous vous décaler car je dois accéder à mon bateau au plus vite."  Mais le personnage du marin lui crie "Casse toi la vieille!". Ca y est, c'est un déclencheur, je peux tout dire puisque ce n'est pas moi qui parle mais mes personnages à travers moi! Sur trois saisons successives, il m'a été donné la chance de jouer du Jean-Michel Ribes, du Luigi Pirandello et encore du Guy Foissy dans le magnifique théâtre à l'italienne du Gymnase de Marseille.

En 2009, une copine de la troupe de théâtre m'invite à assister à mon premier spectacle d'improvisation du MITHE de Marseille au Daki Ling. Pendant le spectacle, j'ai eu envie: "D'aller lancer le palet", "De monter sur scène", "D'aller danser sur les musiques", mais j'ai: "Commandé une bière"

La rentrée suivante je passais les auditions pour intégrer la Ligue d'Improvisation du Pays d'Aix. Au premier cours, les entraineurs m'ont dit 'Accepte!’, du coup j’ai tout accepté et là, j'aurais peut-être pas dû. Les entraineurs m'ont dit ‘Ne pose pas de questions’ J'ai pensé 'Mais pourquoi?', mais n'ai pas posé la question puis d'ailleurs n'ai plus jamais posé de questions.

J'ai été à la LIPAIX une première saison passionné, l'année suivante, j'ajoute des entrainements et de la pratique en me joignant aux rangs de l'équipe des Mésopotamiens du MITHE de Marseille.

J'ai été à la LIPAIX une seconde saison. J'ai fait une seconde année au sein des Mésopotamiens du MITHE de Marseille.

J'ai été à la LIPAIX une troisième saison.

J'ai fait une année au sein des Troyens du MITHE de Marseille.

J'ai été à la LIPAIX une quatrième saison.

J'ai fait une nouvelle année au sein des Troyens du MITHE de Marseille.

J'ai fait une année au sein des Corinthiens du MITHE de Marseille.

Je deviens membre de la LIPho [Ligue d’Improvisation Phocéenne].

avatar Mikado comedien improvisateur pickles

En 2015, je deviens capitaine d'une nouvelle équipe au MITHE de Marseille: les Byzantins.

Je reste membre de la LIPho.

Ahhhh… J'oubliais, en 2013, avec 5 amis, nous montons le collectif nommé 'Les Pièces Rapportées', afin de partir faire une tournée au Québec, patrie du match d'improvisation pour 6 dates.

Bref, ça fait quelques années que je fais de l'impro.